Comment perdre du poids grâce à la naturopathie ?

Perdre du poids ne se résume pas à changer son alimentation, mais bien à viser l’équilibre à tous les niveaux : alimentaire, sportif, psychologique (gestion du stress, accompagnement psy…).

La Naturopathie étant une médecine globale, elle accompagne l’Être humain dans ces différents domaines !

Pourquoi grossit-on ?

S’il y a un réel soucis de santé (hormonal ou autre…), c’est toujours à la cause qu’il faudra agir, notamment en régulation de terrain pour rétablir l’équilibre. En naturopathie, c’est grâce au questionnaire du Bilan de Vitalité que l’on affinera la marche à suivre dépendante à chacun.

Le but de l’alimentation est de nous apporter des calories, des vitamines, minéraux, oligos-éléments, enzymes… afin que l’organisme produise de l’énergie. Cette nourriture est destinée à nos tissus, notre métabolisme de base, pour répondre à nos exercices physiques et nourrir notre cerveau. Il faut que les apports soient strictement égaux aux dépenses pour être en équilibre.

Si les apports deviennent supérieurs aux dépenses, le corps va stocker les calories en surplus sous forme de graisse dans les adipocytes, (les cellules de gras). Puis ces adipocytes vont se multiplier pour toujours stocker plus… Et ne jamais plus disparaître…

Quand tout va bien et que les apports sont égaux aux dépenses, la graisse est stockée puis déstockée et le corps se maintient ainsi en équilibre… Pour mincir il faut que les apports soient inférieurs à la dépense, pour aller puiser dans les réserves de graisses stockées et les éliminer.

On ingère en moyenne 2000 kcal par jour par personne. Réduire ses apports caloriques, privilégier des aliments riches en micro-nutriments et favoriser certaines classes alimentaires aux autres vous permettra de retrouver votre poids de forme !

L’alimentation conseillée doit TOUJOURS être individualisée, et les conseils donnés ici ne sont que des indications dans les grandes lignes. Ce qui conviendra à l’un ne conviendra peut-être pas à un autre !

Le P’tit Déj’

Pour vous aider à perdre du poids, surtout si vous avez une alimentation traditionnelle, il sera préférable d’adopter un petit déjeuner salé / protéiné pour stabiliser la glycémie et ne pas avoir de fringales dans la journée. Évitez à tout prix les sucres rapides (confiture, gâteaux, miel, sirop érable, brioche, pâte à tartiner…) !! Choisissez plutôt parmi les options suivantes :

  • Pain complet + beurre ou margarine végétale bio de qualité ou purée d’oléagineux + UNE protéine au choix (1-2 œufs selon l’activité physique, jambon, fromage de chèvre/brebis, truite fumée…)
  • Muesli non sucré, yaourt chèvre ou brebis ou soja + flocons de céréales + graines et/ou huile végétale de première pression à froid (colza, lin, noix, chanvre…). Éventuellement un fruit, mais observez si la faim n’arrive pas plus tôt dans la matinée ou si vous avez des fringales dans la journée…
  • Les plus téméraires pourront tester des mélanges de protéines végétales (pois, spiruline, riz, chanvre…) + poudres de superfruits à préparer comme une bouillie ou un smoothie avec de l’eau ou du lait végétal. On pourra également y ajouter des oléagineux et des fruits.
  • Si vous n’avez pas l’habitude de manger le matin, respectez cela ! Un jeûne intermittent est également possible, et permet de moins déséquilibrer sa glycémie sur la journée. Si vous avez un petit creux dans la matinée, écoutez-vous ! Vous pouvez à ce moment-là boire une infusion ou un thé, et grignoter quelques oléagineux et/ou un fruit.

Le repas de midi

Pour lancer la perte de poids, il est possible sur 15 jours de supprimer les féculents sur les repas de midi et du soir. On pourra donc privilégier une assiette contenant des Protéines et des Légumes cuits et crus à volonté.

Si vous choisissez une protéine animale, il vous en faudra environ 120-150g : privilégiez la volaille, 2 œufs, du poisson…

Si vous êtes végétarien, préparez une grande assiette de légumes, de crudités variées ajoutez des graines, des aromates, du fromage chèvre ou de brebis OU 2 œufs ou une PETITE portion de céréales ½ complètes que vous associerez avec des légumineuses (pois chiches, haricots secs, lentilles…)

Ajoutez dans tous les cas une 1 cuillère à soupe d’huile riche en omégas-3, des herbes aromatiques, quelques petites graines… Faites une jolie assiette, pleine de diversité, de couleurs, de textures… pour nourrir AUSSI votre satisfaction et savourez-là en pleine conscience et avec tous vos sens en éveil ! Bien sûr, éteignez la télé et mangez avec des personnes qui vous sont agréables si vous voulez bien digérer…

Évitez le dessert qui est juste une mauvaise habitude bien française… Si vous ne pouvez pas vous passer un petit goût sucré à la fin du repas, prenez un carré de chocolat noir à + de 70% de cacao, qui n’aura pas d’impact sur votre glycémie. Si vraiment ce petit goût sucré vous appelle, contentez-le ! Vous éviterez ainsi de rentrer dans le cercle vicieux Frustration / Compensation qui signerait l’échec de toute perte de poids… Vous pouvez aussi manger 2 noix ou noix du Brésil ou amandes/noisettes ou prendre une PETITE boisson chaude (pour ne pas noyer vos sucs digestifs).

Le goûter de l’après-midi

Prenez-le avant 17h et seulement si vous sentez qu’il vous sera difficile d’attendre jusqu’à l’heure du dîner. Il vous permettra de tenir jusqu’au dîner et d’avoir moins faim au moment du repas. Vous pouvez soit faire un smoothie un peu sur le même modèle que celui du matin, soit manger un voire 2 fruits de saison avec une 1 tisane. Prenez le temps de cette petite collation et MAS-TI-QUEZ !

Le dîner

Il se doit d’être LÉGER : un soupe ou des crudités / légumes cuits avec une petite protéine : poisson, blanc de poulet, jambon, œuf, steak soja, une petite poignée de légumineuses pour les végétariens…

Vous pouvez aussi tester une monodiète de légumes, de soupe de légumes (sans PDT), un jus de légumes verts, une compote de pommes sans sucre, des fruits de saison. Et pourquoi pas juste une infusion pour laisser votre organisme au repos, ce qui lui permettra de se régénérer.

Évitez de manger ou faites un repas très léger si vous pratiquez un sport le soir et que vous rentrez tard. Une clé ? : Aucun sucre ni gras ni de gros repas lourd et aucun débordement APRES 17h !

Suivez ce programme pendant 15 jours jusqu’à 1 mois sans féculents, puis réintroduisez-les en petites quantités le midi uniquement. D’abord 1cuillère à soupe puis 2. Les végétariens devront en garder des quantités raisonnables dès le début pour avoir l’ensemble des nutriments dont ils ont besoin.

Restez sur ce mode alimentaire sur la durée après votre objectif atteint ! Car ce n’est pas un régime mais réellement une alimentation santé à mettre en place ! Pour les repas festifs et les sorties, un bon conseil : ne vous prenez pas la tête ! Mangez ce qui vous fait plaisir en quantités raisonnables et sans aucune culpabilité, et arrêtez de manger quand vous êtes rassasié ! Rien de bien sorcier…

L’exercice physique

Il joue à 50% dans la balance avec l’alimentation. Le muscle consomme beaucoup d’énergie, donc en augmentant sa masse musculaire on brûle plus de calories. En d’autres termes, on augmente son métabolisme de base et on grossit moins !

Il vous faudra trouver un sport qui bouge et qui vous fasse transpirer minimum une fois par semaine, ou pratiquer la marche rapide 30 min par jour… Et également un sport calme une fois par semaine ou plus, tel que du yoga, du qi-gong, du stretching, du pilates… Indispensable pour se poser dans son énergie et pour gérer son stress, sans oublier les techniques de respirations.

Détente, relaxation et gestion du stress

La méditation et la visualisation sont également des outils formidables pour que la perte de poids soit pérenne, car ce sont des pratiques qui vous reconnectent profondément à votre essence… Votre inconscient sera ainsi plus à même à être au plus proche de qui vous aspirez à être vraiment.

(Re)trouver du sens, faire les choses en conscience, apprendre à voir les belles choses qui vous arrivent dans une journée… Se nourrir de beau pour ne pas compenser en nourriture…

id felis quis sem, eleifend dolor. accumsan